Analyse de la répartition des ICOs; De 2014 à Janv. 2018.

Le paysage des ICOs post-2017 :
Vous avez certainement une idée que 90 à 95% des ICO finissent ou finiront dans un mur, car ceux sont des SCAM, des Avant Projets sans éléments concrets derrière, des Equipes sans expériences, des Road Maps trop lointaines pour livrer un produit avec un marché qui aura forcément changé entre temps (eh oui le monde ne se fige pas au clic de l’envoi de vos ETH), des services ou produits sans marché réel …

ICO

Apres il y a eu des vrais ICO qui ont produit, avec un succès variable, mais pas forcement de leur fait, que ce soit TenX qui ne peut maîtriser le choix de VISA, mais aussi des projets concrets comme Eidoo, Bread, je ne parle pas d’un succès où le token a connu un « pump », et donc un gain en cas de vente à cet instant « T ».

Car plusieurs m’ont contacté en demandant s’ils devaient garder tel ou tel token, dont j’ignorais l’existence, et ma question a toujours été la même :
-Tu crois ou connais le projet ?
-Non.
-Elle a augmenté et tu t’es fait un bénefice ?
-Non elle a « pump » au début, mais depuis plus rien.
-Alors tu n’as que deux choix mon ami: « Hold » et espérer une vente sur un exchange un peu connu avec une news, ou bien vendre et accepter tes pertes.

Maintenant passons à ce graphique.

répartition ico 2014 - 2018

Déjà, attention: la dernière colonne ne représente à elle seule qu’un mois !!!! Imaginons que nous gardions ce rythme avec tous les ICOs prévus ce printemps et les organisations de pool et autre attrape « gogo » où on vous promet la lune, mais vous ne choisissez pas la direction à viser, le modèle de fusée (moi actuellement je prendrais que du Elon ou du Soviétique) et surtout pas du tout le pilote de la fusée.

L’analyse du Graphique :

Alors regardons un peu cette dernière colonne en imaginant qu’elle donne le « La » pour toute l’année 2018 :

– Media & Social : X2 alors si en 2016 on avait 12 et on finirait à 1000. Le milieu des Media & Social est si ouvert, qu’est ce qu’on aurait donc en 2020, ou plus quand ces projets arriveront à terme ?

Que s’est-il passé pendant cette décennie avec internet ?
Une explosion du domaine mais avec très peu d’acteurs : Facebook, Whatsapp, Snapchat …

Lequel dans ces ICO réussira ou offrira un service qui fera le switch ?
Ou alors comme en Asie avec les acteurs majeurs du marché qui créent des ICOs pour doter leur plateforme de token de valeurs pour utilisation de service vendu par eux, ou les utilisateurs.

Et je n’évoque même pas le futur ICO de tous les records avec Telegram (TON), restera-t-il encore beaucoup de fonds pour investir dans ce secteur ?

– Gaming : Il a vraiment pas la cote et pourtant si on regarde l’histoire des DC … une des plus anciennes est celle de Second Life …
Imaginons un jour un ICO de Blizzard pour HearthStone … quel succès à coup sur … de Wizzards of the Coast …d’un des Freenium qui sont en tête des classements sur Steam ou sur les marketplaces de nos portables.

– IoT & P: Un sujet complexe actuellement, le coté IoT en blockchain est partagé entre l’authentification des IoT et l’accès hypothétique à un service sans infrastructure.
Le marché des IoT & P est énorme et son absence de sécurité l’est encore plus mais je vois encore peu de synergies de ces ICOs avec les opérateurs (Télécom & service) ni avec les fournisseurs d’IoT (plus simple sur le IoP de se passer d’eux).
Mais par exemple pourquoi alors que le PoS s’affirme, ne voit-on aucun projet d’IoT « Plug and Stack » pour le quidam ?

-Finance Market: X3 honnêtement oui c’est un des chantiers majeurs des ICOs, car 2018 sera en Crypto sous le signe de deux tendances  » Décentralisée & Anonymat ».
Des ICO comme Legolas, Dether, Variabl (ce n’est pas vraiment un ICO, mais une contribution token) ont tout compris !

Une image que je donne souvent en conférence :

Actuellement quand vous entrez sur un exchange, c’est comme si vous entrez dans le bâtiment historique de la Bourse de Paris, et que vous devez vider toutes vos poches et confier à un vigile l’argent que vous amenez dans le bâtiment … Lui le met dans un tas au sous-sol et vous rendra la somme suivant vos transactions verbales faites dans l’espace de la corbeille … l’intérêt des Crypto n’était pas de devenir sa propre banque et de faire disparaître le tiers de confiance par des algorithmes ? combien de hack d’exchange faudra-t-il attendre pour voir apparaître des solutions où nous pouvons trader depuis nos wallet et entre crypto, alors que les technologies commencent à être disponible LN, AS … »

– Finance Investements: X5 à X6 … sérieusement … que ce soit par la promesse de vous offrir des services de trading, ou bot pour investir, ou des Token Securities. C’est la lumière pour attirer tous les papillons de nuit et s’y brûler. Car que font les grands acteurs du domaine ? des ICOs pour securities (Ledger par exemple)?

Juan Llanos (un expert sur la régulation qui travaille avec Consensys) me disait encore que la majorité de ce type d’ICO, n’ont en fait pas besoin de partir sur une ICO quand elles sont valables et qu’ils peuvent très bien le faire par une IPO, ou levée de fonds, et que les structures d’ICO ne sont pas encore prêtes (Attendre les DAICO, les Interactives CO ..) … ou bien elles lancent une ICO sur un White Paper, mais rien n’est prêt et c’est pour financer l’avant-projet avant de finir s’il y a un vrai marché par une levée de fonds.

-Finance Banking & Payments: X 1.5 après une année 2017 totalement folle sur ce sujet, où les promesses de payer directement avec ses cryptos ne sont pas réalisées …
Il y a un vrai besoin, et j’espère que bien plus de Fintech se créeront ou développeront leur lien avec les Crypto. Mais ce nombre d’ICO est un peu trop grand, et il faudra donc faire le ménage.

-Cloud: X 1.5 c’est vraiment petit quand on voit les succès d’ AWS, Azure … imaginons que les ICOs ne captent que 10% de ce marché pour des offres décentralisées et nous ne sommes pas dans un domaine sans produit, il y a deja Golem, Sia
Il y aura aussi un grand besoin à venir pour les dev. en off/side chain, à voir si par exemple Titanium Bar sera suivi par d’autres ICO.

-Coretech: X 2 C’est mérité, car le sujet avait été un peu négligé en 2016.
On a besoin de développement sur les protocoles et nourrir cet écosystème technologiquement pour ne citer que les approches intéressantes : RSK, Sig.lo, …

– Crypto: Bon pour le coup je pense que la tendance va chuter pour partir sur des forks de plus en plus nombreux boosté par des Airdrop indécents.

Voilà, j’espère ne pas vous avoir trop ennuyé à partager cet analyse des ICO en me basant sur ce petit graphique.


Rédaction: Frédéric Ocana

Tags

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez notre chaîne Telegram