La banque centrale européenne appelle à arrêter de considérer le Bitcoin comme une monnaie

La banque centrale de l’UE se fait de plus en plus entendre concernant la crypto-monnaie la plus populaire au monde, le Bitcoin. La hausse des prix de cette devise numérique cette année semble coïncider avec des déclarations provenant des gouvernements du monde entier.

Récemment, le gouverneur de la Banque  centrale belge (BNB) a expliqué que les investisseurs devraient être avertis des risques liés à cette technologie, et de la façon dont elle est considérée. Selon ce dernier, le Bitcoin ne devrait pas être appelé monnaie.

Jan Smets n’est pas un fan du Bitcoin

Selon Jan Smets, gouverneur de la BNB, on doit adopter les innovations et les gains d’efficacité que cela peut générer pour notre système de paiement. La BNB fait partie de la banque centrale européenne. Mr Smets, 66 ans, en est le gouverneur depuis 2015 après avoir servi sous la direction de deux premiers ministres en tant que chef de cabinet. En plus de ses fonctions, il participe à une douzaine de conseils académiques et financiers.

Le Bitcoin n’est pas une monnaie

La dernière fois qu’une déclaration a été faite par la BNB concernant le Bitcoin, c’était en 2014. Ils ont à l’époque mis en garde les investisseurs sur les risques de piratage. Avant cette annonce, tous pensaient que la Belgique était à la pointe de la crypto-monnaie en Europe, du moins dans certains cercles.

Dernièrement, Mr Smets s’est inquiété de l’évolution de la valeur du Bitcoin, soulignant son manque de soutien. Le prix de cette devise numérique passant de 1 000 dollars début 2017 à environ 15 000 dollars ne fait que renforcer son argumentation, ajoute-t-il.

Tags

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez notre chaîne Telegram
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Close