AltcoinsBitcoin

« Binance » et les régulateurs japonais

Nikkei, la presse japonaise, a publié un rapport  qui a enclenché un débat avec le PDG de « Binance« , l’une des plus grandes plateformes d’échange de crypto-monnaies.

Le rapport précise que cette plateforme est soupçonnée d’opérer sans licence et que la « FSA » (Financial Services Agency) opte pour mettre fin à ses activités.

D’une part, Zhao Changpang, PDG de « Binance » a nié sur son compte Twitter, le fait qu’ils ont reçu un mandat.

«Nikkei a montré un manque de professionnalisme. Nous sommes en dialogue constructif avec la FSA du Japon et n’avons reçu aucun mandat. Ce n’est ni professionnel ni logique de penser que la FSA confirme une telle chose sans nous prévenir, alors que nous sommes en discussion continue»

Et d’une autre part, la » FSA », a confirmé les nouvelles. « Binance » était sur le point d’être avertie par le « Financial Watchdog ». Sous les échos de cette nouvelle, les investisseurs commencent à avoir peur et à retirer leurs argents, et le prix du bitcoin a chuté de 4.4%. Contrairement à Nem, qui vient d’être ajouté à « Binance » et qui se négocie, sous le nom de « XEM », dans trois paires : Binance, Bitcoin et Ethereum, a maintenu sa valeur face à cette tragédie.

Il semble bien que le marché des cryptos ne se calmera jamais.

Tags

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez notre chaîne Telegram
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Close