Bitcoin est plus décentralisé par rapport à «Ethereum» et «Bitcoin Cash»

D'après une recherche de «Long Hash»

D’après cette recherche, il a été conclu que Bitcoin était moins centralisé qu’Ethereum et Bitcoin Cash.
Les recherches de Long Hash ont tenté d’examiner les pools de mining Bitcoin et de le comparer à celles de deux autres grandes crypto-monnaies, Bitcoin Cash et Ethereum.

Bitcoin Bitcoin Cash Ethereum décentralisé

Ethermine et SparkPool_3 contrôlent plus de 50% du réseau Ethereum

Actuellement, le réseau Ethereum compte deux grandes pool de mining qui contrôlent plus de 50% du taux de hachage total.
Alors que Ripple est toujours blâmé pour être une cryptomonnaie centralisée, le problème des grandes pools avec des taux de hachage élevés, peut conduire des grandes monnaies numérique à être classé comme des cryptomonnaies centralisées.

Pour Ethereum, bien qu’il existe plusieurs pools différents, seuls deux d’entre eux, Ethermine et SparkPool_3, contrôlaient plus de 50% du taux de hachage total du réseau.

Les résultats ont révélé que Bitcoin Cash était encore moins décentralisé. Les deux Pools les plus populaires pour Bitcoin Cash, BTC.TOP et BTC.com, contrôlent plus de 53% du taux de hachage total.

mining pool distribution

En comparant cela avec Bitcoin, seulement 29% du taux de hachage total était entre les mains des deux principaux pools miniers, BTC.com et Antpool.
Il était étonnant que Bitcoin devienne progressivement plus décentralisé, dès juin 2018, BTC.com et Antpool géraient 41% du taux de hachage total de la blockchain Bitcoin.
À ce rythme, beaucoup d’analystes et d’investisseurs avaient alerté sur le contrôle élevé du taux de hachage, car les deux pools étaient détenus par la même société (Bitmain). Cela signifiait qu’une seule entité était sur le point de contrôler 51% de la puissance de hachage du réseau.

En outre, il a été bien observé que ces 6 derniers mois, les pools miniers de Bitmain ont perdu 28% de leur part de marché, marquant ainsi le passage à une plus grande décentralisation du mining Bitcoin.

Cette analyse est importante pour les Blockchains fonctionnant avec une preuve de travail (Pow), un pool ou une société qui commande un taux de hachage de 51% obtient le pouvoir de confirmer une fausse transaction. Cette autorité qui aboutit à une éventuelle attaque a un impact très négatif sur la valeur du Token.

Au début de la croissance de Bitcoin, le mining était plus distribuée. Alors que la monnaie numérique continuait de croître, l’exploitation minière devenait de plus en plus lucrative, indiquant que les taux de hachage étaient de plus en plus concentrés entre les mains de plusieurs grands pools miniers. Bien que la nature turbulente de cette l’industrie ait confirmé que même les plus grands pools de mining ont du mal à conserver leur pouvoir.

Cette nature centralisée des pools va-t-elle s’atténuer à mesure que les crypto-monnaies deviennent plus matures ? Faites-nous savoir votre point de vue sur ce sujet via note Telegram.

Tags

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez notre chaîne Telegram