« BURN IN HELL » Déclare Vitalik Buterin concernant les échanges centralisés

Lors de l’événement « TechCrunch Sessions  Blockchain», Vitalik Buterin a exprimé sa préoccupation quant à la centralisation de l’industrie des crypto-monnaies, il a également parlé des problèmes de développement d’Ethereum.

« En 2013, beaucoup ont été intimidés par le fait que GHash contrôlait prés de 51% de la capacité de hachage totale. Maintenant, tout cela se produit à nouveau et les gens n’en parlent pas beaucoup ». A Déclaré Vitalik, faisant allusion à la dominance évidente de Bitmain sur le marché minier.

Selon lui, la concentration des capacités de hachage dans des fermes miniers contrôlées par le géant chinois (Bitmain) crée une menace réelle d’une attaque 51% sur le réseau bitcoin. Il est également préoccupé par la concentration excessive des opérations de mining des crypto-monnaies dans un seul pays. Ainsi, au cours de la conversation, Buterin a mentionné les inondations dans la province du Sichuan, qui a dévasté des fermes de minage de bitcoin.

Après cette déclaration, une discussion active sur les plateformes d’échanges décentralisés et des problèmes liés à leur développement a commencé.

J’espère vraiment que les échanges centralisés vont brûler en enfer.
A déclaré Buterin.

Selon lui, les plateformes d’échanges centralisées existent juste pour constituer une sorte de pont qui relie le monde des monnaies fiat et l’univers des monnaies cryptographiques.

Il a également critiqué les projets qui paient entre 10 et 15 millions de dollars pour faire inscrire leurs jetons sur ces marchés centralisés.

En outre, Buterin a noté que de nombreux projets avec des jetons basés sur Ethereum n’étaient «pas très réussis et pas décentralisés du tout». Selon lui, certains d’entre eux avaient quelques nœuds qui étaient contrôlés par une entreprise (une forme de centralisation).

Rappel, plus tôt Vitalik Buterin a  déclaré  qu’avant la mise en œuvre de la technologie de sharding, les développeurs d’Ethereum vont mettre en œuvre le protocole Casper.


Image source: pixabay.com/kummod

Tags

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez notre chaîne Telegram
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Close