Centralisé ? Vous pouvez déposer vos XRP auprès des banques

Le PDG de Ripple, Brad Garlinghouse, a déclaré au public du « Singapore Tech Festival» que 2019 serait probablement l’année où les banques et autres institutions financières commenceraient à fournir des services pour garder des actifs numériques. Il a déclaré deux facteurs importants qui pousseront les banques dans l’industrie cryptographique: une volonté de profit, et une certitude réglementaire.

Même si ces institutions agissent de manière «conservatrice», Brad prédit que le fait que les plateformes d’échanges de cryptomonnaies génèrent beaucoup d’argent à l’échelle mondiale signifie qu’à un moment ou à un autre, ces banques voudront réaliser des bénéfices en offrant ses services.

En ce qui concerne le deuxième facteur, le PDG de Ripple indique que les banques vont également s’appuyer sur la clarté de la réglementation et sur des cadres réglementaires leur permettant de participer à ces nouveaux marchés émergents.
Comme le système de négociation bancaire et fiduciaire est toujours populaire auprès de nombreuses personnes, les banques ont une chance de gagner de l’argent en offrant des services de garde de cryptomonnaies.

Cependant, il est pertinent de noter que garder des crypto-monnaies en banque, ira à l’encontre du principe de base des cryptomonnaies et la technologie Blockchain, LA DECENTRALISATION.
Bitcoin a été conçu pour exister sans réserves fractionnaires. Il pourrait donc s’agir d’actifs centrés sur les institutions, comme le XRP, qui correspondent à la description des services de garde fournis par les banques. D’une part, Ripple compte déjà de nombreux clients bancaires et élabore des solutions pour les paiements transfrontaliers.

l’ASEAN vont lancer en premier

Alors que les banques de différentes juridictions du monde choisiront de lancer des services de garde cryptographique à différentes étapes, Brad prédit que les marchés de l’ANASE – l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est- dirigeront l’initiative en raison de certains avantages par rapport à d’autres.

Les marchés de l’ANASE avait «une clarté de la réglementation et beaucoup d’anticipation progressiste». «Ils seront les premiers à permettre la garde d’actifs cryptographiques dans leurs comptes», a prédit Brad.

Les pays qui forment l’alliance de l’ANASE sont notamment Singapour,  le Philippine, la Thaïlande, le Vietnam, Brunei, le Cambodge, l’Indonésie, le Laos, la Malaisie et le Myanmar.

Tags

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez notre chaîne Telegram