Les contrats Futures Bitcoin, explication du modèle


Dernièrement, les deux plus grandes bourses CME (Chicago Mercantile Exchange)  and CBOE (Chicago Board Options Exchange) ont lancé les contrats Bitcoin Futures.

CBOE a lancé son premier contrat le 10 décembre et qui a expiré le 17 Janvier, une semaine après le lancement des contrats futures  de CBOE, le 17 décembre CME a lancé son contrat,  qui a expiré le 26 janvier.

Chaque contrat CBOE représente 1 BTC, sous le symbole XBT, alors que chaque contrat de CME représente 5 BTC, sous le symbole BTC.

Par la suite, NASDAQ, la deuxième plus grande bourse mondiale, a pris l’initiative de lancer le même produit pour le deuxième semestre de l’année 2018, ce qui a influencé les banques tels que Swiss bank ainsi que TD Ameritrade et JP Morgan, qui ont exprimé leur intérêt à autoriser les contrats Bitcoin.

D’abord qu’est ce que les Contrats Future ?

Les contrats Futures (ou contrat à terme), c’est un accord entre un vendeur et un acheteur afin d’effectuer une transaction, soit d’achat ou de vente d’un actif avec un prix spécifique à une date bien précise.

Historiquement, ces contrats existent depuis des décennies, axés sur les matières premières agricoles, dans le but de négocier les ressources naturelles (comme le pétrole) et les métaux.

Prenant l’exemple du marché de l’agriculture avec une histoire bien conçue. Soit disons,  les prix actuels changent tous les jours. l’agriculteur espère vendre son produit à un prix élevé. Cependant, l’utilisateur final veut les acheter à bas prix. Mais, au fil du temps, et lorsque la marchandise est récoltée et prête à être vendue, les changements de prix peuvent ne pas jouer en faveur de l’une des deux parties. Pour se protéger contre la fluctuation des prix, l’agriculteur et l’utilisateur final (l’acheteur) utilisent des contrats pour verrouiller les prix. Cela signifie que lorsqu’un contrat est émis, le produit est négocié à un prix prédéterminé plutôt qu’au prix du marché à la date de livraison.

Les types de contrats Futures

Vous prenez une position longue (Go Long) quand vous acceptez maintenant d’ acheter  un actif à un prix spécifique, pour être livré dans le futur (une fois le contrat expire).

Il est dit que vous prenez une position courte (Go Short) lorsque vous acceptez de vendre  un actif à un prix spécifique qui sera livré dans le futur (lorsque le contrat expire).

Concrètement, ces contrats ont été conçus pour se protéger contre les variation des prix sur le marché. Tandis que le vendeur et l’acheteur continuent d’utiliser ces contrats comme outil de gestion des risques, les investisseurs et les traders utilisent aussi des contrats à des fins spéculatives pour générer des bénéfices en misant sur le prix des marchandises.

Ce qui est le plus important dans cet article, c’est la spéculation.

Anticipant une hausse des prix des actifs, les investisseurs qui spéculent achètent des contrats avec un prix convenu. À mesure que les prix augmentent, les contrats gagnent plus en valeur et peuvent être vendus à d’autres négociants à des prix plus élevés lorsqu’ils expirent ou même avant la date d’expiration.

En attendant que les prix baissent, les spéculateurs vendent des contrats avec un prix spécifique. Ainsi, à mesure que les prix chutent, les contrats sont achetés par d’autres investisseurs à des prix plus bas, lorsqu’ils arrivent à la date d’expiration ou même avant.

Pour les deux investisseurs, le bénéfice est généré par la différence entre le prix convenu et le prix du marché actuel.

Livraison physique et règlement de paiement en espèces

Le règlement se réfère à la façon dont les contrats sont consommés. Cela se fait par deux méthodes, soit la livraison physique qui se produit lorsque le montant de l’actif souhaité est livré par le vendeur, ou bien , suivre le règlement  de paiement en espèces là ou le vendeur ne livre pas l’actif, mais par contre, un paiement en espèces aura lieu.

Qu’est-ce que « Bitcoin Futures » ?

Le marché de Bitcoin sera réglé en méthode de paiement en espèces, ce qui signifie qu’à la fin du contrat, Bitcoin sera livré au comptant plutôt qu’en Bitcoin. Ainsi, le marché Bitcoin Futures peut être plus important que le marché régulier du BTC, car les investisseurs peuvent négocier sans avoir la crypto-monnaie elle-même.

D’autre part, les contrats Bitcoin sont maintenant négociés dans deux bourses réglementées CME et CBOE. Alors, les investisseurs institutionnels qui n’ont pas été en mesure d’échanger du Bitcoin en raison de réglementations strictes et d’aversion au risque, peuvent désormais s’exposer à Bitcoin.

Globalement, au cours des 10 dernières années, la valeur de Bitcoin est passée du statut d’actif marginal, à un principal intérêt d’investissement. Du coup, le lancement des contrats Futures sur Bitcoin par des bourses régulées, peut être considéré comme un début de la légitimation de la crypto-monnaie.

Mais, une préoccupation majeure qui ne peut pas être négligée, est que les amateurs de Bitcoin et les experts craignent que ces contrats Bitcoin seront accessibles à la manipulation des prix. Comme on a dit précédemment, les échanges de Bitcoin Futures seront plus importants que les échanges réels du Bitcoin, cela pourrait entraîner ce dernier à suivre le marché à terme de Bitcoin. Comme les investisseurs ont la possibilité de prendre des positions Longues ou Courtes, ils peuvent facilement contrôler ce marché, c’est le scénario le plus inquiétant qui puisse arriver.

Tags

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez notre chaîne Telegram