Corée du sud ; Le bitcoin chute suite au projet de loi d’interdiction du trading

Le ministre de la Justice de la Corée du Sud a déclaré que le pays prépare un projet de loi qui interdira tous les échanges de crypto-monnaie

Park Sang-ki a déclaré aux journalistes qu’il existe de « grandes préoccupations » concernant les monnaies virtuelles

Bitcoin a chuté de plus de 12% suite aux remarques de Park.

Le ministre sud-coréen de la Justice a déclaré jeudi qu’un projet de loi était en préparation pour interdire tout commerce de crypto-monnaie dans le pays.

Cette nouvelle est un développement majeur pour l’espace de la crypto-monnaie, car la Corée du Sud est l’un des plus grands marchés pour les grandes pièces de monnaie comme le Bitcoin et Ethereum .

Selon CryptoCompare, plus de 10% d’ethereum sont échangés contre le won sud-coréen, la deuxième plus grande concentration en termes de devises fiduciaires derrière le dollar. Pendant ce temps, 5% de tous les bitcoins sont échangés contre le won.

« Il y a de grandes inquiétudes concernant les monnaies virtuelles et le ministère de la Justice prépare essentiellement un projet de loi visant à interdire la négociation de crypto-monnaie (le trading) par le biais d’échanges », a déclaré Park Sang-ki, lors d’une conférence de presse.

 

Park a ajouté qu’il ne pouvait pas divulguer des détails plus précis sur la fermeture proposée des échanges de crypto-monnaies dans le pays, ajoutant que diverses agences gouvernementales travailleraient ensemble pour mettre en œuvre plusieurs mesures.

Plus tard, le bureau présidentiel de la Corée du Sud a déclaré que tout projet de loi « n’est pas une mesure qui a été finalisée », selon News1, un site d’information sud-coréen.

Reuters a également rapporté qu’un responsable de presse a déclaré que l’interdiction proposée sur le commerce de crypto-monnaie avait été annoncée après « une discussion suffisante » avec d’autres agences gouvernementales, y compris le ministère des Finances et les régulateurs financiers du pays.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*