Les Crypto-monnaies sont illégales en Inde !!

Debjani Ghosh, la président de la NASSCOM –National Association of Software & Services Companies-(Association nationale des logiciels & sociétés de services), avait dit que les monnaies numériques étaient illégales et a demandé aux citoyens de l’ Inde de respecter les lois et les règlements du pays.

Inde interdiction crypto

Contacter les autorités pour obtenir des éclaircissements 

Ghosh avait également déclaré que dans les cas où les gens auraient besoin d’éclaircissements concernant les règles, les exigences ou les politiques du gouvernement indien pour un type d’activité économique particulier, ils devraient contacter les autorités pour obtenir des éclaircissements.

NASSCOM , une association professionnelle basée en Inde, a expliqué très clairement que les cryptomonnaies sont illégales, a déclaré Ghosh:

C’est la loi du pays, nous devons travailler avec elle. Si nous ne sommes pas d’accord, nous devons contacter le gouvernement et lui expliquer pourquoi les crypto-monnaies ne sont pas correctes.

Debjani Ghosh

Les autorités indiennes ont approfondi leur surveillance des entreprises liées aux cryptomonnaies dans le pays, puisqu’elles auraient détruit le premier ATM en l’Inde, installé par Unocoin, un exchange d’actifs numériques local.

Problèmes liés à “l’échec de l’élaboration des politiques”

Selon le service de police local, l’ATM d’Unocoin aurait été arrêté parce que l’opérateur du service d’échange n’aurait pas été autorisé à installer la machine. Unocoin avait essayé de contourner le ban des cryptomonnaies imposé par la RBI (Banque de réserve de l’ Inde) en utilisant ses ATM de Bitcoin.

Commentant la position du gouvernement indien sur les actifs cryptographiques, Ghosh a déclaré:

La genèse de ce problème réside toutefois dans l’échec de l’élaboration des politiques à ne pas suivre le rythme des changements technologiques rapides.

Debjani Ghosh

Elle a ajouté: «L’objectif de NASSCOM serait de dire comment mettre en synergie le développement technologique et l’élaboration des politiques. Je pense que ce sera notre objectif.»
Interrogé sur le cadre 
réglementaire actuel de l’Inde , Ghosh a déclaré qu’il y avait beaucoup de confusion ou de manque de clarté.

Essayer de comprendre les crypto-monnaies

Cependant, elle a également déclaré que NASSOM examinait divers problèmes ou défis liés à l’utilisation des crypto-monnaies en Inde, et essayait de comprendre, afin de clarifier les lignes directrices pour les startups.

Comme indiqué, la Cour suprême de l’Inde a soutenu la position de RBI contre les cryptos, la banque de réserve du pays ayant ordonné à toutes les institutions financières locales de ne plus proposer de services bancaires aux cryptomonnaies.

La RBI avait affirmé que le Bitcoin [BTC] et d’autres monnaies numériques facilitaient et encourageaient les transactions illégales.

Tags

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez notre chaîne Telegram