L’énergie renouvelable, une alternative pour les mineurs de Bitcoin

L'énergie verte couvre la majorité des activités de mining, selon un rapport de CoinShares

Un rapport récemment publié suggère que plus des trois quarts des activités de Mining Bitcoin dépendent d’une énergie renouvelable bon marché, afin de rester financièrement viable.

Le rapport, publié par CoinShares, la société d’investissement en crypto-monnaies, reprend les arguments des chercheurs de l’entreprise en mai dernier, puis en novembre : “une part importante de l’activité minière repose sur les énergies renouvelables“.

En Chine, où 60 % des activités de mining semblent être basées, de fortes subventions gouvernementales ont conduit certaines provinces à générer d’importants excédents d’énergie verte bon marché, et beaucoup de ces régions ont également une forte concentration de mining Bitcoin.

energie renouvelables mining

Dans la province du Sichuan, où résident environ 80% des mineurs chinois, la banque d’investissement Morgan Stanley estime que les énergies renouvelables représentent environ 90% de l’approvisionnement en électricité de la province. Le rapport conclut:

Nous pouvons alors raisonnablement estimer que 43,2% des opérations de mining mondiale de Bitcoin est générée par des énergies renouvelables dans le Sichuan.

Il en va de même dans certaines des régions hors de la Chine, qui, selon les chercheurs, hébergent 40% de l’industrie minière mondiale.
Le Canada et les États du nord de l’USA affichent tous des taux élevés pour l’utilisation des énergies renouvelables pour le mining des cryptomonnaies, atteignant 79%.

Les mineurs de Bitcoin passent au vert

Les chercheurs de CoinShares ont souligné que les conditions du marché avaient considérablement changé depuis la publication de leur dernier rapport. Le prix du bitcoin a plus que diminué de moitié, passant de 8 500 dollars à 4 000 dollars, alors que le Hashrate est passé de 30 à 40 EH/s [Exa Hash / Seconde].

Sur la base des hypothèses actuelles sur le coût des fermes de mining et des dépenses opérationnelles, le rapport dit que:

Dans les conditions actuelles du marché, le “mineur moyen” est soit déficitaire, et incapable de récupérer ses dépenses en capital, soit les coûts d’electricité qu’il paye sont moins que nos estimations.

Le mining sécurise un réseau Blockchain de PoW; plus il y a de mineurs, plus la Blockchain est sécurisée et performante.

L’exploitation minière ajoute de la valeur au réseau Bitcoin, car elle le sécurise davantage. Mais cela peut également fonctionner en sens inverse lorsque les prix baissent, car les mineurs sont moins motivés pour continuer à mettre leurs machines énergivores en énergie, à disposition du réseau Blockchain.

Lors de la publication du premier rapport de Coinshares en mai 2018, les chercheurs ont estimé qu’au prix  de 8 500 USD par bitcoin, les mineurs pouvaient espérer gagner 1 100 dollars américains par bloc.
Maintenant, avec des prix plus de 50% inférieurs à leurs niveaux de mai, les bénéfices se sont évaporés. Combinées à une augmentation significative de la difficulté du mining, les conditions actuelles du marché vont certainement «mettre la pression sur de nombreux mineurs».

Le rapport souligne qu’il est encore possible de rentabiliser le mining, mais uniquement avec des coûts énergétiques très bas. Si le mineur moyen a des pertes, les énergies renouvelables bon marché ne sont pas simplement une bonne affaire de relations publiques, elles pourraient tout simplement les garder financièrement à flot, (avoir assez d’argent pour payer l’électricité).

Tags

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez notre chaîne Telegram