Wikipedia prend le partage des connaissances à la Blockchain

Larry Page, l’un des fondateurs de l’encyclopédie en ligne, Wikipedia, a lancé un nouveau projet appelé Everipedia. Le nouveau projet consiste à un développement par blocs de la très populaire plateforme Wikipedia. Everipedia vise à apporter le partage des connaissances à la blockchain, grâce à une incitation par tokens (jetons) pour les créateurs de contenu.
L’idée est simple, en créant un système d’incitation pour les écrivains et les créateurs de contenu, Everipedia sera une alternative plus fiable et plus ingénieuse à Wikipedia.

everipedia

L’un des problèmes de Wikipedia, est que souvent, de nombreux articles sont piratés ou modifiés, non seulement pour plaisanter, mais parfois pour diffuser de fausses informations. D’autre part, Everipedia devrait favoriser un environnement plus honnête, grâce à un système d’incitation par jeton qui encourage les auteurs à écrire des contenus légitimes, s’ils le font, ils seront essentiellement payés. De plus, je m’attendrais à ce que certains aspects de la blockchain d’Everipedia signifient que le contenu et les histoires peuvent être plus facilement authentifiés.

Everipedia existe à côté de son propre jeton natif, construit sur la Blockchain EOS. Le jeton est connu sous le nom de IQ.

Les contributeurs à Everipedia sont récompensés par des jetons IQ à la fois pour leurs contenus, et pour la gestion (édition ou correction) du contenu qui a déjà été soumis à la plate-forme.
«Ces jetons donnent à ces détenteurs le droit à la gouvernance et aux droits de vote au sein du réseau, faisant essentiellement de chaque éditeur un acteur du réseau», indique le communiqué de presse.

Plus de six millions d’articles en anglais ont déjà été soumis à l’encyclopédie en ligne basée sur blockchain, ce qui signifie, selon l’équipe du projet Everipedia, que la nouvelle plateforme a déjà dépassé le nombre équivalent sur Wikipedia.

Everipedia est un excellent exemple de la façon dont la technologie Blockchain peut améliorer la transparence, mais  aussi en supprimant les sites de désinformation, tout en garantissant à ses utilisateurs un contenu 100% unique et 100% légitime.
C’est incroyable ce qu’une simple incitation financière peut réaliser. Il est encore trop tôt pour Everipedia, même s’il devrait devenir le nouveau leader du partage d’informations. Wikipedia a maintenant un rival féroce, créé par l’un de ses propres fondateurs.

Tags

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez notre chaîne Telegram
Close