Un fork accidentel de Verge

La crypto-monnaie Verge, vient hier de subir un hack qui a duré presque 3 heures, selon un post sur son compte officiel Twitter.

Un utilisateur sous le pseudo de ‘OCminer’ a été le premier à découvrir l’attaque lors de son déroulement, il avait publié un post sur BitcoinTalk avertissant la communauté de Verge. Il a documenté toutes les actions malveillantes du mineur. Selon l’examen, le pirate était capable d’extraire un bloc par seconde. Peu après le poste d’OCminer, le hacker a arrêté son pool.

Que s’est-il passé exactement?

Verge (XVG) est célèbre pour sa capacité à exploiter chaque bloc avec un algorithme différent. Ajoutez à cela, le protocole ne confirmera pas un nouvel algorithme à moins que le précédent est vérifié avec succès. En outre, il y a plusieurs bugs dans le code XVG. Par conséquent, l’astuce du hacker soumettait un bloc miné avec un faux timestamp . En faisant ainsi, le système reçoit des signaux d’erreur, ce qui signifie que le dernier bloc est extrait il y a plus d’une heure.

Après cette attaque dite attaque 51e, Verge a décrit l’incident comme « une petite attaque de hachage ». Et pour le contrôle des dégâts, les développeurs de Verge ont établi une solution rapide, comme le prétendait Dogedarkdev. Sauf que la solution  ne répondait pas aux exigences des utilisateurs. L’équipe de Verge envisage maintenant de faire un fork. La communauté Verge a expliqué cela comme étant un fork accidentel.

NB : un faux compte Twitter a attaché un lien dans les commentaires dessous le tweet de Verge. Le lien est une escroquerie qui fait croire aux utilisateurs que c’est un giveaway  pour rembourser les utilisateurs.

 

 

Tags

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez notre chaîne Telegram