Hull lance sa propre crypto-monnaie

Les bénévoles et les travailleurs communautaires pourraient bientôt obtenir des rabais chez les détaillants locaux et même des réductions de leurs taxes municipales, grâce à une technologie qui valorise les tâches socialement utiles. Le projet, qui est lancé à Hull, une ville portuaire anglaise dans l’est du Yorkshire, est une application basée sur la technologie Blockchain. Ce projet a reçu 240 000 livres £ de financement gouvernemental. S’il réussit, le programme pourrait être déployé à l’échelle nationale. Il attire également l’intérêt de l’Europe continentale, des États-Unis et de l’Afrique.
Un certain nombre d’endroits au Royaume-Uni, y compris Lewes et Bristol, ont expérimenté avec leurs propres devises pour stimuler les entreprises locales. Contrairement à ces pièces locales, cependant, les HullCoins sont numériques et ne peuvent être gagnés que par de «bonnes œuvres», plutôt que d’être achetés ou vendus avec de l’argent. Une description du travail effectué est attachée en permanence à la “pièce”.

Un projet étudié depuis 2014

L’idée est née en 2014, lorsque M. Shepherdson, alors responsable financier au sein du conseil d’administration de Hull, a été invité par Lisa Bovill, responsable des droits sociaux, à faire des recherches sur les monnaies locales. Ils ont ensuite décidé de lancer Kaini Industries.

Grâce à ces crypto-monnaies, les bénéficiaires peuvent profiter de rabais allant généralement de 10 à 50 %. Les devises numériques sont distribuées sous forme de codes QR sur les téléphones mobiles. Il est possible de les gagner en aidant les enfants à lire, en dirigeant des clubs de jeunes et en organisant des activités pour les retraités.

Source : https://www.ft.com/content/df75ff98-8904-11e7-afd2-74b8ecd34d3b

Tags

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez notre chaîne Telegram