Komodo (KMD); tout savoir sur le projet

Blockchain: Komodo;  Classification: Utilitaire Token;  Fonction: Plate-forme;

Jetons en circulation: 103,665,203;  L’offre totale: 200,000,000;  

Capitalisation boursière: $678,781,909 USD / 57,140 BTC

 Les plateformes d’échanges: Bittrex, Binance, Cryptopia, HitBTC, CoinExchange, Cryptox

 Algorithme de consensus: dPoW

Site Internet 

Coinmarketcap

Livre blanc

JUMBLR


Komodo est une plateforme de développement de Dapp décentralisées, sécurisées, privées et économes en énergie. Au fil des ans, l’équipe a integré  la technologie «Atomic Swap» dans leur blockchain.

Cette technologie, vous permet de basculer d’une blockchain à une autre afin de convertir rapidement une crypto-monnaie contre une autre au sein d’un portefeuille personnel, et sans avoir à passer par un organe de centralisation des échanges.

Sachant qu’actuellement, la plupart des crypto-monnaies ne peuvent être achetées que via fiat, BTC et ETH et en faisant appel aux services de plateformes d’échanges, ce projet, représente en réalité une innovation de grande envergure.

Le produit est anonyme grâce à l’utilisation de JUMBLR, qui permet une anonymisation des pièces qui ne nécessite aucune forme d’assistance centralisée.

En raison du succès du projet, Komodo a pu mettre en place un partenariat important avec Monaize. Monaize est la première ICO décentralisée, ou « Dico », présentant un projet de plate-forme crypto bancaire pour les petites entreprises, qui devront être approuvées à distance en quelques minutes après le transfert des informations d’identification nécessaires, et avoir la carte  « Monaize buisness » de MasterCard.

À l’heure actuelle, la majeure partie du volume des transactions sur les plateformes d’échanges Crypto est réparti sur quelques grandes plateformes centralisées, qui ont une bonne GUI (interface graphique utilisateur) et détiennent déjà une part importante du volume total quotidien.

Cependant, ces plates-formes sont relativement dangereuses, car elles obligent les utilisateurs à faire confiance à un service centralisé. Mt. Gox, par exemple, a été compromise, ce qui a entraîné la perte de 744,408 Bitcoins.

BarterDEX, La plate-forme de négociation de Komodo, veut éviter ce scénario potentiel avec trois composantes principales, que sont « Le rapprochement des ordres(order matching) , la compensation commerciale et la provision de liquidités en un seul système intégré qui permet aux utilisateurs de faire une demande de conversion de pièces, trouver une correspondance appropriée et compléter le commerce en utilisant un protocole “atomic cross-chain”»

Ainsi, les problèmes rencontrés dans la plupart des plates-formes de négociation centralisées ne sont pas préoccupants. Tout est fait pour obtenir une taxe de 0,15%.

À titre de comparaison, l’échange le plus populaire aux États-Unis, Bittrex, a des frais de 0.25% appliqués à la fois au vendeur et à l’acheteur, collectant ainsi des frais de 0,50% au total; DEX en revanche, perçoit uniquement des droits auprès des vendeurs, et leur valeur s’élève à seulement 0,15%.

Une autre caractéristique offerte par BarterDEX est la multiplication de la liquidité. En bref, la multiplication des liquidités est la capacité à mettre en place plusieurs ordres avec les mêmes fonds. Par exemple, disons qu’une personne détienne 1BTC, sur un échange régulier, elle ne pourrait faire qu’un ordre d’achat unique pour une valeur de 1 BTC de KMD.

Mais grâce à la multiplication des liquidités, cette même personne peut mettre un ordre d’achat de 1 BTC sur une variété de pièces différentes sur l’échange BarterDEX.

Bien sûr, une fois que l’un des ordres d’achat est rempli, le reste est automatiquement annulé. Ceci est l’un des atouts clés que le BarterDex prévoit de mettre en avant pour concurrencer les autres plateformes.

L’algorithme utilisé par Komodo est une combinaison de preuve de travail (PoW) et de proof of stake (PoS), appelé “preuve de travail retardée” (dPOW). Cela crée une plate-forme sécurisée par la puissance de hachage de BTC, rapide et économe en énergie. En outre, Komodo est protégé par un « fail-safe ». Par exemple, si la blockchain KMD échouait, la blockchain BTC et la Blockhash sont disponibles; et comme il utilise un mécanisme de type PoS, la consommation d’énergie est plus basse que lors de l’utilisation de la puissance de calcul (PoW) pour résoudre de nouveaux blocs.

Pour attaquer et détruire la plate-forme de Komodo, chaque information à ce sujet devrait être détruite, car une seule copie précise de l’historique blockchain KMD est suffisante pour tout reconstruire. Cette fonctionnalité s’applique également aux chaînes d’actifs (plus de détails sur les chaînes d’actifs plus tard).

Habituellement, les nouvelles crypto-monnaies ont une faible sécurité en raison de leur manque de puissance de hachage, mais avec la plate-forme de Komodo, la nouvelle monnaie est immédiatement sécurisée par la blockchain Bitcoin à travers dPOW. Ce qui est important à noter est que cela garantit des transactions rapides, peu coûteuses, et toujours sécurisées (même pour les nouvelles monnaies).

Un autre avantage de la plateforme est la flexibilité de son système. Si, par exemple, Bitcoin est devenu moins sécurisé qu’une autre blockchain, comme Dogecoin ou Litecoin , l’équipe de Komodo a des contingences en place pour pouvoir changer les hashs à la pièce respective qui est la plus sécurisée.

La plate-forme BarterDEX est anonymisée par le système JUMBLR. Cette technologie permet à ses utilisateurs de privatiser leurs pièces de monnaie. En bref, le système envoie les fonds d’une adresse transparente à plusieurs adresses ‘zk–SNARK’.

Une adresse zk-SNARK utilise la technologie de Zcash. Cette technologie permet aux transactions de rester entièrement cryptées, tout en restant vérifiables et valides sur la blockchain. Ce processus est une autre façon de supprimer tout besoin de faire confiance à une partie externe. Actuellement, seule la pièce KMD peut être utilisée dans ce processus. Cela signifie que lorsque vous utilisez JUMBLR pour Horizon State (HST) par exemple, la pièce sera automatiquement échangée contre des pièces KMD. Les frais d’utilisation du service JUMBLR sont de 0,3%. A titre de comparaison, CoinMixer a des frais aléatoires allants de 1% à 3% plus 0.0005 BTC standard. Le côté positif de ceci est qu’il est l’un des rares systèmes qui anonymisent vraiment les pièces sur un système sans confiance, comme les mélangeurs de pièces sont connus pour leur utilisation sur le dark web et peuvent donc être risqués pour ceux qui sont intéressés par l’anonymat. Il convient de noter, cependant, que ce processus rend la pièce anonyme immédiatement après avoir passé par le processus JUMBLR, mais cela ne la rend pas anonyme 100% du temps, comme les pièces axées sur la vie privée de Monero .

Comme mentionné précédemment, il existe une relation avec Monaize, la première dICO , qui, avec les informations disponibles, est un projet très réussi, car il s’agit d’une tentative de créer une plate-forme d’e-banking peu onéreuse et transparente pour les petites entreprises qui utilisent les crypto-monnaies. Si Monaize s’avère être un succès, plus de partenaires sont sûrs d’être annoncés. Malheureusement, le dICO a été retardé temporairement afin d’améliorer les difficultés techniques avec certains des aspects les plus simples du système. C’est-à-dire que lors d’une simulation de dICO , l’équipe de Komodo a remarqué quelques problèmes. Le problème principal (un manque de liquidité) a été résolu en seulement trois heures par l’équipe, mais il reste encore des problèmes auxquels l’équipe doit faire face. L’un des problèmes de la plate-forme réside dans le fait qu’il existe une congestion importante de la blockchain BTC, ce qui peut entraîner l’échec d’un échange atomique (Atomic Swap), bien que l’équipe de développement dispose d’une solution viable. En outre, les utilisateurs ont également du mal à comprendre comment les UTXOs sont utilisés, ce qui, en raison de la complexité des UTXO, permet à KMD de travailler sur un processus complet, permettant une expérience sans faille pour l’utilisateur.

BarterDEX montre la valeur des UTXOs, mais il ne peut pas les décomposer en un nombre plus commode, seul la blockchain peut le faire. C’est un problème pour les personnes qui ont du mal à comprendre ce que fait BarterDEX et comment cela fonctionne.  Cela affecte directement Monaize, car le dICO nécessite l’utilisation d’échanges atomiques (Atomic Swaps) pour recevoir les pièces. Étant donné que les gens ont de la difficulté à comprendre la nature de l’échange atomique et leur relation avec les UTXOs, l’équipe a décidé de retarder la dICO pour simplifier le processus. Pour résoudre ce dernier problème:

« L’équipe Komodo a ajouté une fonction autosplit comme un API qui divise automatiquement UTXOs avant l’échange, offrant une expérience de trading plus conviviale. La fonction est désormais intégrée dans l’interface graphique.

Nous estimons que c’est un signe de professionnalisme que l’équipe décide de retarder la Dico, car ils montrent qu’ils se sont engagés à faire une telle caractéristique importante de leur plate-forme un succès plutôt que de simplement se débrouiller avec ce qu’ils offrent actuellement.

Parmi toutes les autres plates-formes décentralisées Ethereum, est de loin le principal concurrent de Komodo, et est à ce jour en tête, en termes de visibilité et de capitalisation boursière. Les deux plates-formes ont été lancées à la même époque, mais Ethereum est beaucoup plus important que KMD ne l’a jamais été. Néanmoins, Komodo offre un meilleur anonymat, l’efficacité énergétique et la sécurité qui ne sont pas égalée par Ethereum tel qu’il est maintenant.

Enfin, ceux qui participent à Komodo peuvent profiter d’une croissance de 5% chaque année en gardant simplement le jeton dans leur portefeuille personnel KMD (pas un autre portefeuille d’échange). Cela est dû au fait qu’il y a 200 millions de pièces disponibles, mais seulement 100 millions sont actuellement en circulation, le reste étant utilisé pour payer les intérêts. Par exemple, une personne détenant 1 000 KMD aura 1 050 KMD au bout d’un an (à condition qu’il transfère les pièces à une nouvelle adresse de portefeuille) ou utilise la fonction “réclamation” de son portefeuille natal. Ce transfert peut être effectué à n’importe quel moment de l’année car le gain d’intérêt est calculé sur la base de chaque nouveau bloc.

Par conséquent, la personne détenant les 1000 pièces pourrait les garder sur son portefeuille pendant 6 mois, puis décider de les transférer à une autre adresse de portefeuille pour gagner 25 KMD. Les 5% seraient alors appliqués sur 1025 KMD au lieu de 1000.

L’équipe estime qu’il faudra environ 14 ans pour distribuer les 100 millions jetons supplémentaires. Une personne détenant 1.000 pièces en aurait près de 2.000 quand il n’y a plus de pièces à libérer, toutes par intérêt seulement.

L’intérêt est également calculé sur la base de chaque bloc, ce qui signifie qu’il n’y a aucun problème à déplacer des pièces KMD pour vendre ou acheter tout en recevant les intérêts. Cette fonctionnalité signifie également qu’il y aura toujours des pièces verrouillées, ce qui fait la rareté de la pièce et, par conséquent, le prix.

L’équipe

Pour la majorité des membres de l’équipe de Kodomo, la protection de la vie privée est sacré, par conséquent, ils utilisent des pseudonymes. Les membres clés de l’équipe sont:

JL777 “James Lee”
Développeur principal (fondateur)
JL777, fondateur de Komodo travail en anonymat. Avant de lancer Komodo, James a travaillé sur plusieurs projets, notamment JL777Hodl, MGW, NXTventure, Iguana, crypto777, et  InstantDEX. James a été très actif en ligne, une grande partie  de ses projets sont disponibles au public sur son GitHub.

CA333 (Kadan Stadelmann)
Directeur Général (CTO)
CA333 est responsable de la sécurité. Son travail consiste principalement à effectuer des tests de sécurité, des tests de réseau et des dépannages avec les développeurs de l’équipe. Il fait également du marketing, en visitant des expositions et des conférences. Avant de travailler avec Komodo, CA333 était le chef d’un projet IT et un développeur de logiciels pour le gouvernement autrichien.

Fadedreamz (Mohammed Nazmul Alam)
Développeur
Fadedreamz a plus de cinq ans d’expérience avec Samsung, où il a écrit des pilotes de périphériques Linux et Windows, des frameworks portables (Android, Linux, Windows, Raspberry Pi, iOS) et des solutions de bout à bout impliquant un matériel personnalisé. Il est titulaire d’un baccalauréat en informatique (Université Khulna) et travaille actuellement sur  l’obtention d’une maîtrise en informatique (Université Concordia).

Mihail “Kolo” Fedorov
Sysadmin / expert IT
Mihail est un spécialiste de la sécurité, un administrateur système, un ingénieur des opérations de développement et un développeur PHP. Avant de travailler sur le projet de Komodo, Mihail était le développeur principal et l’ingénieur de sécurité pour Dengi Online, et est actuellement directeur de la technologie chez Creative Telematics & Trade.

Satinder Grewal
Chef de projet / Développeur front-end
Satinder travaille à plein temps sur le projet SuperNET / Komodo, et est chargé de développer l’implication graphique d’EasyDEX (désormais inutilisé puisqu’il s’agit du prédécesseur du BarterDEX). EasyDEX est la plate-forme d’échange décentralisée de Komodo. En outre, Satinder a été actif avec Komodo lors des conférences, et gère la chaîne YouTube du projet.

Au sein de cette équipe de développeurs on retrouve aussi Rick, Decker, Pbca26 et Srg. L’équipe de Komodo est également soutenue par des membres de l’équipe administrative et technique, en additions d’ambassadeurs, de conseillers et de l’équipe marketing.

ICO
L’ICO a débuté le 15 octobre et a pris fin le 16 novembre 2016, avec des primes allant de 25% à 5% selon la participation des premiers investisseurs. L’ICO a levé 1 983 781 dollars au total.
Actualité

Selon le site web de Komodo, ils sont en train de mettre à jour leur site en installant de nouvelles fonctionnalités, du contenu et du design.

Komodo cherche plus de membres pour faire partie de son équipe. Ils embauchent des écrivains, des experts en médias sociaux, des ambassadeurs et des développeurs

Une nouvelle version de BarterDEX a été publiée le 16 décembre 2017.

Feuille de route MarketingRésumé

La plate-forme de Komodo est loin d’être nouvelle dans le domaine des crypto-monnaies. Bien qu’il n’ait jamais attiré trop d’attention sur le marché actuellement en plein essor, il semble que tout cela est sur le point de changer. Komodo a fait des reconstructions considérables avec son équipe depuis sa création, et ils semblent prêts à lancer leur pack complet de fonctionnalités. Cependant, Komodo ne sera pas seul; il y a déjà un grand nombre de plates-formes existantes avec lesquelles il sera en concurrence. Les deux plus remarquables seraient Ethereum et NEO. Ardor est également une plate-forme avec une structure similaire à Komodo qui est actuellement plus comparable à Komodo en fonction de leur capitalisation boursière.

Pour se tailler une place dans cet espace technologique, il est entrain de se démarquer des autres.Ses caractéristiques de confidentialité DICO, ses fonctionnalités de confidentialité et sa structure de chaîne d’actifs, lui confèrent un avantage sur Ethereum dans son état actuel, en corrigeant théoriquement le problème de mise à l’échelle actuelle et en offrant aux entreprises un moyen de sécuriser les informations confidentielles. De plus, à long terme, Ethereum suit une feuille de route visant à résoudre ces problèmes, mais ils ne sont pas actuellement en place. Si Komodo est en mesure de s’établir entre-temps, il est susceptible de croître aux côtés d’Ethereum à l’avenir. Par contre, Komodo sera en concurrence plus étroite avec NEO, qui n‘a aucun des problèmes auxquels fait face Ethereum.

NEO se positionne actuellement comme une plate-forme solide et sérieuse pour les affaires

Ils accueilleront également la toute première dICO avec Monaize, un événement qui, s’il réussit, devrait permettre à Komodo d’atteindre de nouveaux sommets et une plus grande reconnaissance dans l’écosystème.

Récemment, Komodo a ajouté de nouveaux membres sur ses différents réseaux sociaux et a attiré beaucoup plus d’attention au cours des derniers mois. Grâce aux fonctionnalités variées de Komodo et sa plate-forme multi-fonctionnelle, Ironwood s’attend à ce que Komodo, excelle dans ce marché émergent rapidement.


Avertissement: Tout le contenu fourni par IRG est axé sur nos propres observations et ne doit pas être considéré comme des conseils financiers. IRG n’est pas un groupe d’investissement; nous sommes un groupe de chercheurs qui scrute minutieusement le marché pour les projets que nous estimons avoir le plus de potentiel. L’investissement en crypto-monnaies est soumis à un risque de marché élevé et la volatile, n’investissez que ce que vous pouvez perdre.

Cherchez un professionnel agréé avant de faire des investissements.

Abonnez-vous à Ironwood Research Group pour recevoir en premier tous nos rapports techniques, des aperçus one-page et des mises à jour hebdomadaires du marché.

Tags

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez notre chaîne Telegram