Le Hard Fork d’Ethereum, Constantinople arrive à la mi-janvier 2019

Lors de la dernière téléconférence, les développeurs d’Ethereum se sont montrés optimistes quant à la publication de la mise à niveau de Constantinople d’ici la mi-janvier 2019.

De nombreux progrès ont eu lieu concernant le prochain Ha Fork d’ Ethereum, Constantinople. Le hardfork, qui était prévu plus tôt ce mois-ci, devrait maintenant être lancé le 16 janvier 2019. Le mois dernier, lors du lancement du Constantinople sur le testnet, il a rencontré une série d’obstacles. L’équipe de développeurs principaux a organisé une réunion à la fin du mois d’octobre, au cours de laquelle ils ont décidé de ne pas précipiter le processus.

Cette nouvelle date du 16 janvier est une décision provisoire prise dans le cadre d’un accord non verbal. Cependant, notez que ceci n’est pas définitif. Les développeurs ont clairement indiqué plus tôt que le hardfork peut même voir une extension supplémentaire dans le cas où des problèmes supplémentaires surviennent.

Ethereum Constantinople

Opinions des développeurs sur le prochain Hard Fork, Constantinople

Le développeur principal, Péter Szilágyi, a déclaré:

Nous pouvons simplement dire que mi-janvier, cela ne fait aucune différence si nous décidons d’une date ou non. Nous pouvons toujours reporter.

Lane Rettig, un autre développeur, a fourni des informations sur les recherches effectuées sur la bombe de difficulté d’Ethereum.

La bombe de difficulté signifie l’augmentation de la difficulté de mining de nouveaux blocs sur la Blockchain Ethereum.
Au fil du temps, à mesure que la complexité augmente, le nombre de blocs ajoutés ralentit. En fin de compte, cela pourrait se révéler décourageant pour les mineurs. Cependant, Ethereum envisage de passer de la preuve de travail (PoW) à la preuve de participation (PoS).

Rettig a déclaré que:

La bombe de difficulté peut être visible depuis janvier. En outre, cela peut également entraîner un nouveau bloc toutes les 30 secondes d’ici avril ou mai de l’année à venir. « Nous avons donc le temps, il n’y a pas de problème critique ».

En septembre, les développeurs ont accepté de reporter la bombe de difficulté à 18 mois supplémentaires. En outre, ils ont également convenu de réduire la récompenses de nouveaux blocs de 3 ETH à 2 ETH. En dehors de cela, le hardfork de Constantinople apportera plusieurs mises à jour sous-jacentes au code.

Mise en œuvre de ProgPow

Lors de la dernière téléconférence, il a été question d’ajouter un protocole ProgPow lors de la mise à niveau de Constantinople.
Le ProgPow vise à renforcer la résistance d’Ethereum face au matériel minier spécialisé tel que les ASICs. On craint que l’utilisation actuelle des puces ASIC puisse centraliser le pouvoir de minage. Cependant, sa mise en œuvre n’a pas été discutée lors de la dernière téléconférence. Les développeurs ont relevé quelques problèmes concernant la mise en œuvre, indiquant qu’une spécification formelle du code était toujours incomplète.

Le développeur Szilágyi a toutefois insisté pour que toutes les mises à niveau logicielles implémentant le hardfork de Constantinople soient publiées avant la fin de cette année.

Tags

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez notre chaîne Telegram