Les entrepreneurs Blockchain ciblent Google et Apple à Token Summit.

Une conférence inaugurale s’est tenue à New York le 25 Mai  au sujet des  nouveaux cas d’utilisation des actifs cryptographiques, a montré aujourd’hui comment les applications en blockchain qui répondent aux besoins réels peuvent être à portée de main.

 À Token summit, certains n’étaient pas d’accord sur l’orientation du marché. Tandis que plusieurs groupes d’entrepreneurs y ont cru et ont présenté leur projet à New York.

Le coup d’envoie de l’événement a été donné par Erik Voorhees. Cet avant-gardiste a vendu sa première société bitcoin Satoshi Dice en 2013, a révélé plus de détails sur le nouveau produit, ShapeShift, une plateforme d’échange de cryptomonnaie.

Pour Voorhees, le boom de la crypto monnaie est plus qu’un phénomène de spéculation.

 “Les cas d’utilisation réelle viendront à l’avenir, mais si cette technologie va avoir un impact, il devrait y avoir des spéculations aujourd’hui”. Erik Voorhees

Comme annoncé par Voorhees, un certain nombre d’entrepreneurs continuent de créer des applications du monde réel basées sur la technologie blockchain.

L’application de la blockchain devient une réalité

Selon Brian Armstrong, cofondateur de Coinbase, l’économie des pays en développement serait la première à adopter ces applications décentralisés.

Ses commentaires sont venus après que Coinbase a présenté une application de messagerie basée sur l’ethereum, baptisée Token. Il s’agit d’une application de messagerie intégrée à la technologie blockchain. Ce qui est plus important c’est qu’elle comprend également une interface qu’Armstrong décrit comme «l’équivalent de HTML»; mais pour Ethereum plutôt que sur le Web.

Selon Armstrong, l’économie des pays en développement avec ses 2,5 milliards d’individus sous-financés, est le principal marché cible pour l’application.

“La principale valeur de la cryptomonnaie est d’apporter des services financiers aux pays en développement”, a déclaré Armstrong. “C’est ce que nous allons faire avec Token”.

Muneeb Ali, cofondateur de Blockstack, qui a lancé son navigateur décentralisé cette semaine, a déclaré qu’à son démarrage, il cherchait à faciliter le développement de nouveaux types d’applications. Pour y arriver, Ali a annoncé que sa société avait offert une prime (Bounty) à toute personne qui pourrait trouver un bug entre son application et les fournisseurs de stockage décentralisés IPFS, Sia et Storj.

Nous sommes tous idéologiquement alignés pour écraser Amazon et d’autres services centralisés”, a déclaré Wilkinson.

Un progrès qui avance lentement

Si l’événement a montré une chose, c’est que sans aucun doute la route à suivre se caractérisera par des progrès lents et probables.

“Bitcoin-powered browser Brave” a eu son service actif pendant des mois et, dans quelques jours, il lancera son offre initiale de tokens (ico) pour le Basic Attention Token (BAT).

Le chef de projet Ankur Nandwani a présenté le démarrage du navigateur, qui a déjà généré une levée de 4,5 millions de dollars, tirera parti du Token pour tenter de modifier le comportement des utilisateurs. Sur les 1,5 milliards de Token qui seront touchés, 300 000 seront mis de côté dans un «pool de développement» pour encourager les utilisateurs à télécharger l’application, et ainsi bénéficier des publicités tierces.

“Une fois que vous avez des utilisateurs sur la plate-forme, les annonceurs arriveront”, a déclaré Nandwani.

Une autre vision est possible, la lenteur de la croissance de la technologie et de l’adoption provient de l’auditoire, selon le consultant en blockchain Tone Vays, qui critique de nombreuses applications décentralisées.

En parlant aux médias Vays a déclaré:

Aucune de ces applications ne nécessite la décentralisation. Elles profitent simplement du boom de Bitcoin pour que leurs évaluations soient hors dimensions”.

La lune de miel de Blockchain

En effet, l’ingénieur de logiciel Maker Andy Milenius a averti la foule des investisseurs, des entrepreneurs et des étudiants sur le processus potentiellement douloureux que les jeunes crypto-investisseurs traverseront.  

“Ils vont apprendre, probablement de manière pénible, ce qui serait une bonne idée qui vaut la peine d’investir”, a déclaré Milenius.

En citant la vaste séparation entre ce que les entreprises comme Apple et Dropbox peuvent fournir et ce que leurs homologues décentralisés peuvent offrir, Muneeb Ali, fondateur de Blockstack, a même avancé, prévoyant une période de défaillances à grande échelle pour les entreprises soutenues par l’ICO avant que tout type de Web décentralisé devienne une réalité.

Ali conclu :

À l’heure actuelle, nous sommes en phase de lune de miel. “

Source: http://www.coindesk.com/blockchain-entrepreneurs-target-apple-google-token-summit/

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez notre chaîne Telegram