Le « Lightning Network » vient résoudre les problèmes de Blockchain


Avec l’évolution et l’expansion du monde Blockchain, le nombre d’utilisateurs a également continué à augmenter. Cette augmentation du nombre de personnes entraîne évidemment une augmentation du nombre de transactions quotidiennes. 

Malheureusement, le réseau Bitcoin a montré son incapabilité de traiter un nombre aussi élevé de transactions assez rapidement.

Le problème de scalabilité du Bitcoin

Techniquement, il y a un nombre limité de transactions que la Blockchain Bitcoin peut traiter. Cela est dû au fait que les enregistrements, également connus comme des blocs, dans la Blockchain Bitcoin sont limités en taille et en fréquence. Les transactions sont incluses dans ces blocs sur le réseau Bitcoin.

Alors, pourquoi Bitcoin n’a-t-il pas répondu à sa promesse d’être réellement évolutif ?
La réponse peut être trouvée dans le fait qu’il existe une valeur variable dite “limite de taille de bloc”, et que cette valeur est insuffisante pour traiter un certain nombre de transactions.

Cela a contribué à créer un besoin pour que chaque message ou transaction soit calculé et partagé avec tous les ordinateurs du réseau, ce qui a rendu Bitcoin lent et coûteux.

Tous ces facteurs conduisent aux mêmes questions que tous les utilisateurs de Blockchain ont posé: Bitcoin atteindra-t-il son rôle d’un moyen de paiement numérique même avec ces problèmes d’évolutivité ? Sera-t-il capable de traiter des milliers de transactions en peu de temps ? Si oui, alors c’est pour quand ?

Qu’est ce que le « Lightning Network » ?

C’est un réseau décentralisé, proposé par Joseph Poon et Tadge Dryja en 2015, qui est basé sur la technologie Blockchain, et utilise ses propres scripts, ceux du langage informatique des contrats intelligents afin d’effectuer des paiements instantanés à travers un réseau d’utilisateurs qui sera capable d’effectuer des transactions à haut débit sur des chaînes privées en dehors du réseau principal.

Ces canaux dits  « off-chain » assureront des transactions de paiement évolutives, sécurisées et même plus rapides que les paiements ordinaires Bitcoin. Cela peut être fait en permettant aux utilisateurs Bitcoin de créer des “canaux de paiement” les uns avec les autres dans lesquels les transactions Bitcoin peuvent être envoyées sans temps d’attente.

En outre, dans le white paper du projet, il a été mentionné que « les canaux principaux du Lightning Network peuvent effectuer des milliers de transactions sans nécessiter des coûts de stockage élevé ». En conséquence, les frais payés entre les participants au sein du canal seront probablement beaucoup plus bas que les frais de transaction Blockchain.

Lightning Network semble être une solution de paiement révolutionnaire, d’ailleur il est pris en charge par Blockstream qui a lancé son magasin de marchandises pour soutenir le paiement Lightning.

Cependant, le Lightning Network est en développement depuis environ deux ans, avec des efforts importants et le soutien d’ACINQ, de Blockstream et de Lightning Labs.

C’est pour ça, il est crucial de se rappeler que c’est très expérimental. Il est encore en phase alpha, même si le réseau est actuellement en phase de test public. Il n’y a pas d’informations concrètes qui montrent que le réseau sera de qualité professionnelle.

Il n’y a pas de date précise pour le lancement du Lightning Network sur le réseau principal de Bitcoin, d’après le fondateur de l’ACINQ, Pierre-Marie Padiou, le lancement pourrait être cette année.

L’une des contrainte du réseau off-chain, c’est qu’il peut rencontrer des problèmes pour fermer un canal de paiement lorsque l’un des pairs ne répond pas. Cela fera attendre l’autre partie, parfois pendant des heures, et les utilisateurs ne peuvent pas payer quelqu’un qui est hors ligne. Un autre problème est que les fonds importants pourraient ne pas être transférés par les canaux de paiement.

Une autre alternative Scalable de la Blockchain a été récemment apparue

Dans un article décrivant le protocole BlockDAG qui est une structure de réseau alternative au protocole Blockchain appelé PHANTOM, qui a été publié récemment par des chercheurs, le doctorant Yonatan Sompolinsky et Dr  Aviv Zohar, tous deux de l’Université hébraïque de Jérusalem. .

Ce protocole est suggéré et placé comme un issue qui peut fournir la confirmation des transactions, qui est ” protégé par toute bande passante qui peut supporter le réseau “. Il confirme les transactions avec un vote récursif des blocs précédents.

L’équipe promeut la technologie comme “une généralisation de la chaîne de Satoshi qui convient mieux à une configuration de blocs rapides ou énormes”.

En fait, PHANTOM utilisera “greedy algorithm” sur un protocole BlockDAG pour créer une structure de bloc linéaire en “distinguant les blocs extraits par des noeuds ‘honnêtes’ et non coopératifs qui ont dévié du protocole de minage DAG.”

Contrairement aux solutions off-chain, telles que Lightning Network, PHANTOM propose une chaîne en-ligne pour atteindre l’évolutivité.

Il se concentre principalement sur la nécessité d’ordonnancement linéaire des blocs, ce qui n’est pas possible dans le protocole SPECTRE.

D’une part, trouver une solution optimale au problème d’ordonnancement linéaire permet à PHANTOM de faire évoluer n’importe quel calcul y compris les contrats intelligents.

D’autre part, la structure linéaire de PHANTOM signifie sacrifier les temps de confirmation plus rapides, qui viennent avec SPECTRE.

Vous avez peut-être déjà entendu parler des deux projets. Les solutions pour le problème d’évolutivité de la blockchain Bitcoin, offertes par les deux technologies, peuvent sembler trop efficaces. Cependant, il est temps que les développeurs trouvent une solution à ce problème auquel les utilisateurs de Blockchain sont confrontés depuis des années. Ce sera vraiment révolutionnaire si l’un ou l’autre des deux projets finit par être une solution optimale pour répondre à ce problème.

Tags

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez notre chaîne Telegram