Un mauvais code à l’origine de la perte de 500 millions de dollars

Plusieurs facteurs peuvent causer la perte d’une devise numérique. Il y a le piratage, l’oubli de mots de passe ou encore des lecteurs flash défectueux. Mais l’une des principales causes de pertes de crypto-monnaies est un mauvais code, et ce n’est généralement pas la faute des développeurs. Mais malheureusement, les développeurs de contrats intelligents et des plateformes d’échanges, sont à blâmer pour les pertes de crypto-monnaies d’une valeur d’un demi-milliard de dollars au cours des sept derniers mois.

Le Code Dodgy, à l’origine du crash de «Bitgrail»

La semaine dernière, “Bitgrail” la crypto-plate-forme italienne annonce que 17 millions de la crypto-monnaie ‘Nano’ ont disparu suite d’un piratage. Cette entreprise a en effet perdu 170 millions de dollars de crypto-monnaies. Cette situation aurait causé l’effondrement de la société. Les actifs de milliers de clients n’ont pas toujours été rendus, en raison de ce mauvais code. Comme signalé  il y a eu des rumeurs selon lesquelles Bitgrail est devenu insolvable suite à un bug de retrait qui a été découvert par certains utilisateurs.

Après cet incident, des allégations ont confirmé que le bug était effectivement responsable de ces pertes. Une source a affirmé qu’il y avait eu un bug sur la page de retrait.

L’Ethereum souvent confronté au bug

La crypto-monnaie la plus souvent associée aux bugs est l’Ethereum. Ce n’est pas dû à son code sous-jacent, mais à cause des contrats intelligents qui peuvent être établis en plus du ‘framework’ d’Ethereum. Il y a d’abord eu le DAO, qui a conduit à la fermeture de la plateforme, puis le bug qui a permis la perte de 150 000 ETH, suivi d’un autre problème qui bloqué 168 millions de dollars d’Ethereum.

Au cours des deux dernières semaines, des mauvais codes ont refait surface, mais à plus petite échelle. En effet, un bug a contribué à la perte de 900 Ether valant 1 million de dollars. Le développeur de ‘Proof of Weak Hands‘ a ensuite disparu après avoir reçu des menaces de mort de la part des investisseurs.

Tags

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez notre chaîne Telegram