La plateforme « IndieGoGo » ajoute les ICOs à ses moyens de levées de fonds

Alors que les ICOs  (Initial Coin Offerings) progressent depuis 2014 pour dépasser les 4 milliards de dollars, IndieGoGo a ajouté ce moyen de lever de fonds, via des jetons cryptographiques comme l’une des ses méthodes de financement. Une Initial Coin Offering est à la frontière entre le financement participatif et une IPO, opération boursière permettant de définir la valeur d’une action avant qu’une société ne soit cotée.

Le financement participatif n’est pas une nouveauté, mais les ICOs permettent d’allier la technologie des crypto-monnaies avec la possibilité d’un investissement global simplifié et potentiellement plus « profitable ».

C’est pour cette raison qu’IndieGoGo, un concurrent de KickStarter, a décidé d’intégrer ce moyen  à sa plateforme.

« Nous sommes incroyablement heureux d’annoncer que vous pouvez maintenant investir dans la première offre initiale de pièces (ICO) avec Indiegogo et MicroVentures », a annoncé la société dans un récent tweet.

La principale différence réside dans le fait qu’IndieGoGo serait entièrement adapté au lancement de ventes symboliques à l’intention des investisseurs qui ne possèdent pas de crypto-monnaies (ce qui n’était pas possible jusqu’à présent) et qui ne peuvent investir directement qu’en argent traditionnel. IndieGoGo deviendrait ainsi l’une des plus grandes plateformes permettant des levées de capitaux en utilisant la technologie blockchain.

L’un des plus gros problèmes des ICOs sont les escroqueries ou les projets qui disposent de peu de ressources pour achever le produit, mettant les investisseurs sur le carreau. Pour cette raison, les experts d’InidieGoGo feront un tri des projets et présélectionneront les meilleurs:

« Avec une expérience combinée de près de 20 ans et 1,5 milliards de dollars en levée de fonds, nous travaillons avec MicroVentures pour trouver les meilleurs préventes de jetons. Les investisseurs peuvent être sûrs que nous ne laissons pas n’importe quelle pré-vente symbolique sur notre plateforme, et les entreprises peuvent être sûres que leurs pré-ventes seront en bonne compagnie sur notre plateforme. »

Des initiatives telles qu’IndieGoGo, ont fait du financement de masse et du micro-investissement une pratique courante, si bien que certains y voient les ICOs comme l’étape logique suivante.

Les ICOs sont controversées au sein des institutions financières car elles sont particulièrement spéculatives et n’étaient jusqu’à présent pas contrôlées par les organismes réglementaires. Plusieurs pays à l’image de la Corée du Sud et de la Chine ont décidé d’interdire cette pratique.

Tags

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez notre chaîne Telegram