la Blockchain pour la lutte contre le travail forcé


La semaine dernière, “Reuters” a rapporté que près de 25 millions de personnes dans le monde souffrant du travail forcé.

“Coca-Cola”, le “US department of state”, et trois autres organisations spécialisées dans les crypto-monnaies, ont annoncé le lancement d’un projet qui vise à lutter contre le travail forcé, d’où ce projet sera basé sur la technologie Blockchain.

L’idée derrière ce projet consiste à développer un registre décentralisé et sécurisé pour les contrats des employés. Ces derniers seraient une preuve incontestable en cas d’abus.

L’expertise de chaque  partenaire contribuera à l’avancement du projet. Le “US department of State” offrira son expertise en protection des employés, tandis que  “Blockchain Trust Accelerator”,” Bitfury Group” et “Emercoin” créeront la plateforme décentralisée basée sur la technologie Blockchain.

Coca Cola s’est engagée à mener 28 études au niveau national sur les droits du travail, le travail des enfants et les droits fonciers pour ses chaînes de production de sucre, tout cela avant 2020.

Coca Cola a déclaré que cette décision est venue après plus d’un an d’expérience dans la technologie blockchain.

 

Tags

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez notre chaîne Telegram
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Close