Le Premier ministre israélien est conscient du potentiel du Bitcoin

Avec la hausse fulgurante de la valeur du Bitcoin cette année et l’engouement qu’il y a eu autour de cette crypto-monnaie, c’est surprenant que tous les dirigeants du monde n’ont pas encore parlé du sujet. Dans certains pays, comme la Corée du Sud, la Russie ou encore la Chine, ce sujet n’est toutefois pas pris à la légère.

Récemment, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, s’est prononcé par rapport à cette technologie. Il a ainsi indiqué que le Bitcoin est en train de se développer alors que les banques sont destinées à disparaître.

Les banques sont condamnées à disparaître

Lors d’une séance de questions-réponses au Parlement israélien, un journaliste a demandé au Premier ministre s’il allait encourager les israéliens à investir dans le Bitcoin. Il a répondu pourquoi pas. Netanyahu a expliqué que le Bitcoin est comme l’argent. Toutefois, il est important de mettre en place un système qui permettra de limiter les risques de fraudes, a-t-il indiqué.

Lorsque les journalistes lui ont demandé son avis sur le suivi du taux de change actuel, le Premier ministre a indiqué qu’il sera impossible de continuer à ce rythme. Netanyahu est diplômé du MIT et avant sa carrière politique, il était consultant économique au sein du Boston Consulting Group.

L’Israël, un pays où se développe le Bitcoin

Comme beaucoup d’autres pays à travers le monde, l’Israël a également été emporté par la manie du Bitcoin au cours des deux dernières semaines. Les médias locaux rapportent l’évolution du prix de cette devise virtuelle. Ils interviewent des investisseurs qui sont devenus millionnaires grâce à cette solution.

La presse financière israélienne se concentre aussi sur le Bitcoin. En effet, tout ce qui est lié à la crypto-monnaie attire les lecteurs.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*