La Réserve fédérale américaine met en garde contre Bitcoin

 

La Réserve Fédérale américaine, a mis en garde contre les risques financiers posés par la crypto-monnaie la plus échangée au monde, durant la même semaine où La Maison Blanche a confirmé qu’elle surveillait de près les crypto-monnaies.

Jeudi dernier, lors d’une conférence de presse, la secrétaire de presse Sarah Sanders a répondu aux questions des médias, lorsqu’on lui a demandé si le président américain avait des plans pour réglementer la crypto-monnaie. Tout en refusant de donner plus de détails, Sanders a précisé que la Maison Blanche surveillait la situation et donnerait plus de détails lorsqu’ils seraient disponibles.

Les commentaires sont venus suite à une déclaration publiée par la Réserve fédérale américaine, avertissant que les monnaies numériques, en particulier Bitcoin, posent des «risques de stabilité financière». Cependant, il a été également déclaré que les niveaux d’utilisation actuels, n’ont pas causé de grandes inquiétudes, malgré le prix élevé et le volume de transactions  hors du commun.

Randy Quarles, vice-président de la Réserve fédérale américaine, a déclaré:

« Des problèmes de stabilité financière plus grave peuvent survenir si elles (les crypto-monnaies) sont utilisées à grande échelle. Elles n’ont pas de valeur intrinsèque, ne sont pas la responsabilité d’une institution bancaire réglementée, et dans les cas les plus importants, et ne sont pas la responsabilité d’aucune institution. En effet, c’est compliqué de traiter et définir ce nouvel atout.”

Quarles a poursuivi en expliquant que l’absence d’un taux de change stable de la crypto-monnaie, entraînerait des risques de liquidité et de crédit qui remettent en question les systèmes économiques existants.

Les déclarations de la Maison Blanche et de la Réserve fédérale américaine ont précédé une forte baisse du prix du Bitcoin qui a chuté à 9000 $ avant de remonter à plus de 11 000 $ en fin de semaine, soutenue par l’annonce de l’approbation réglementaire du groupe CME qui a obtenu l’approbation réglementaire pour commencer à négocier des contrats à terme Bitcoin plus tard ce mois-ci.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*