Russie : Les employés du gouvernement n’ont pas à déclarer leurs crypto-monnaies

Le ministère russe de l’emploi, a mis à jour les lignes directrices sur les revenus, les dépenses et les déclarations de propriété des employés du gouvernement, pour les déclarations de 2017, notamment sur la crypto-monnaie, rapporte un journal local. La réglementation mise à jour, dispose que les employés du bureau n’ont pas à déclarer les « crypto-monnaies » qu’ils ont obtenues.

La dispense de déclaration a été ajouté à un point déjà existant, qui disposait que les employés du gouvernement n’étaient pas tenus de déclarer «biens et services sous leur forme naturelle, ainsi que des monnaies virtuelles ». Ceci est la conséquence de l’absence générale de législation Russe, selon des représentants de ce ministère :

« À l’heure actuelle, les approches à la définition et la régulation des cryptomonnaies, dans la Fédération Russe, au niveau législatif ne sont pas encore définies

Corruption en vu !

Les autorités russes, ont été sollicitées de faire des déclarations publiques sur leurs revenus depuis 2009. Les «experts» ont fait remarquer aux Izvestia, que la décision augmentait le risque de recevoir des pots-de-vin en crypto monnaie qui ne seraient pas divulgués, selon les directives.

Cependant, Vladislav Tsepkov du Centre «Business Against Corruption », créé par le gouvernement russe en 2011, pour protéger les droits des entrepreneurs, a déclaré qu’ils considéraient que le risque pour les employés du gouvernement d’accepter des pots-de-vin était minime.

« Mais la crypto-monnaie n’est pas un moyen de paiement, elle ne peut pas être dépensée. Si [les fonctionnaires] la vendent et obtiennent un revenu réel, alors il devra être déclaré, ce qui fait que les risques sont minimes. « 

Ces changements interviennent à un moment où la corruption russe est à un niveau record. Selon les statistiques sur le sujet, la corruption a augmenté de plus de trente pour cent en Russie depuis 2008.

Le gouvernement russe doit encore créer une législation qui couvre explicitement les monnaies numériques. Le gouvernement du pays et la banque centrale ont généralement une position négative sur le sujet, qualifiant les crypto-monnaies de «risque élevé », en particulier pour les investisseurs traditionnels.

 

 

Tags

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez notre chaîne Telegram
Close