Un mauvais esprit derrière le Ban des crypto-ads

Durant ce dernier mois, l’un après l’autre, Facebook, Google et Twitter ont bloqué les Crypto-ads  et aux ICOs, sous prétexte qu’ils sont en train de protéger leurs utilisateurs des possibles arnaques de ce domaine.  Yandex, le moteur de recherche russe, considère aussi d’adopter cette décision.

Les nouvelles à propos du blocage commun qu’ils ont commis, ont été très nocives au marché des crypto-monnaies. En effet, La RACIB (Russian Association of Cryptocurrency and Blockchain) en partenariat avec des associations chinoises et sud-coréennes, ont porté plainte contre ces 4 entreprises.

Selon la presse local russe Tass , le président de la RACIB a déclaré :

“Nous croyons que ces quatre sociétés utilisent leur position de monopole pour former un cartel et manipuler le marché”

Et le monsieur à raison ! Ce ban des  crypto-ads a négativement affecté le marché.

Lors de la conférence qui s’est tenue à Moscou du 27 au 28 mars, les participants ont convenu de former l’ “Eurasian Association of blockchain” afin de créer un Crypto-fund pour soutenir le procès. L’action visera non seulement les entreprises, mais aussi leurs propriétaires et vérifiera si elles sont impliquées dans des crypto-investissements.

Confessions !

Le PDG de Twitter, Jack Dorsey, a avoué dernièrement, qu’il investissait dans les crypto-monnaies. En plus de ça , il croit que Bitcoin détrônera le dollar et sera la seule crypto-monnaie dans le monde dans les années à venir. C’est un vrai fan quoi !

Ajoutez à cela, l’homme d’affaires Dorsey qui est également derrière Square, la société de paiement, a déjà intégré l’achat et la vente de Bitcoin avec sa plate-forme.

En outre, google Alphabet est un grand  investisseur dans les sociétés de blockchain avec six investissements jusqu’à maintenant. Ce qui fait que l’entreprise se classe deuxième après Goldman comme l’un des investisseurs les plus actifs dans cette technologie.

En ce qui concerne Mark Zuckerberg et Facebook, Il a l’intention d’étudier cette tendance qui est  la technologie de crypto-monnaie et de blockchain, dans son ensemble cette année afin d’améliorer son réseau social. Il n’est pas loin d’être aussi impliqué que les autres.

Les mauvais esprits sont là !

Après l’analyse de ces preuves, il est très clair que les PDG mentionnés croient en la crypto-monnaie et en la technologie blockchain elle même. Le motif donc derrière cette décision, n’est certainement pas la protection des utilisateurs, mais le profit de la liquidation du marché.

Un exorcisme s’impose !

Le procès aura lieu en mai, dans un tribunal américain. Et les tables ont enfin tourné contre tous ceux qui ont jadis pointé un doigt soupçonneux vers les crypto-monnaies. Les crypto-avocats ont une solide case et ne vont certainement pas abandonner avant d’avoir éloigner les mauvais esprits rôdant autour de cette nouvelle technologie.

 

crypto

Tags

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez notre chaîne Telegram
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Close