Le Venezuela annonce la création d’une crypto-monnaie nationale, le Petro

Le président vénézuélien Nicolás Maduro a annoncé la création de la crypto-monnaie nationale du pays. Il s’appellera Petro et sera soutenu par les réserves de pétrole, d’or, de gaz et de diamants du pays. On connait très bien l’intérêt du Venezuela pour les crypto-monnaies.

Une crypto-monnaies soutenue par les ressources du pays

L’objectif, selon le président vénézuélien, est de faire face au blocus financier et aux sanctions américaines auxquelles le pays est confronté.  Maduro a expliqué que la nouvelle devise sera « soutenue par les réserves de pétrole, d’or, de gaz et de diamant », a écrit le quotidien Agencia Venezolana de Noticias. Suite à l’annonce de Maduro, le ministère des Finances du Venezuela a souligné qu’un système basé sur les crypto-monnaies est nécessaire pour effectuer des transactions financières et pour fournir de nouvelles options de financement.

Les Vénézuéliens se tournent vers le minage de crypto-monnaies

Cependant, l’idée de la création d’une crypto-monnaie nationale, a été mal accueillie par les détracteurs du président Maduro. Effectivement, ils estiment que le Venezuela, économiquement paralysé, n’est pas en mesure de déclencher le lancement d’une crypto-monnaie. Par contre, on s’aperçoit que les Vénézuéliens se tournent de plus en plus vers le minage de crypto-monnaies. En effet, la monnaie fiduciaire du Venezuela, le bolivar, a connu une véritable chute libre. Il a notamment perdu environ 57 % de sa valeur au cours du mois dernier, ce qui explique la baisse du salaire minimum mensuel du pays à 4,30 $.

L’hyperinflation du pays a poussé les Vénézuéliens à se lancer dans l’exploitation minière afin de se procurer les produits de première nécessité, étant donné que l’énergie électrique est fortement subventionné par l’état. Pendant ce temps, les  activités minières et commerciales bitcoin ont augmenté au Venezuela. En mai, news.bitcoin.com a rapporté que bitcoin aide les familles vénézuéliennes à éviter la famine.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*